Logo Géothermie 2020

ACTUALITÉS

DU SUSPENSE DU CÔTÉ DE LA BERGÈRE (COMMUNE DE MEYRIN)

mardi 14 mars 2017

Tout l''enjeu de la géothermie est de déterminer la présence ou non d'eau dans le sous-sol, afin d'en tirer de la chaleur. En effet, sous nos pieds, à une profondeur plus ou moins grande du sous-sol, de l'eau est contenue dans les interstices de la roche. Cette eau forme des nappes de dimensions diverses. Il est nécessaire de procéder à des sondages et à des forages pour déterminer à quels emplacements l'eau de cette nappe peut être exploitée pour produire de la chaleur. Ce travail d'exploration est essentiel aux projets de géothermie.

La nappe de Montfleury, située principalement sur les communes de Meyrin et de Vernier, est encore assez peu connue. Sollicité à l'occasion d'un projet de construction d'hôtel, SIG a donc procédé à des forages rue de la Bergère (Nant d'Avril), pour vérifier la présence d'eau à cet endroit. Il s'agirait de substituer, pour le système de chauffage de l'hôtel, un ou deux puits de pompage à un champ d'une soixantaine de sondes: une économie sur le plan financier pour le constructeur, un progrès sur le plan de l'occupation du sous-sol, une meilleure performance énergétique. 

Deux forages ont tout d'abord été creusés sur le site même, à 50 m de profondeur. Le premier était sec et le second a montré une épaisseur de nappe relativement modeste (4 m.) A la recherche de meilleures opportunités, un troisième forage a été réalisé de l'autre côté de la voie de chemin-de-fer, près de la gravière d'Epeisses. Ce dernier forage a révélé une capacité bien plus importante: une nappe d'une épaisseur de 10 m! 

Reste à déterminer si le pompage et le transport de cette eau sont faisables et rationnels. A suivre…