Logo Géothermie 2020

ACTUALITÉS

Retour vers les actualités

VERSOIX EXPLORE SON SOUS-SOL

jeudi 22 février 2018
Image Actu

Ce sont la connaissance actuelle de la nappe ainsi que les besoins en chaleur des immeubles qui ont déterminé l'emplacement de ces forages. Ceux-ci permettront de mieux qualifier la nappe de Montfleury, qui s’écoule sous Versoix en direction du lac.

Ces forages de reconnaissance ont un diamètre maximum de 15 cm pour une profondeur comprise entre 30 et 50 m. Des tests de pompage et des analyses qualitatives et quantitatives de l’eau seront réalisés afin de déterminer le potentiel d’exploitation géothermique de la nappe dans les secteurs concernés. Si les tests sont concluants, les puits serviront de base pour le développement futur de réseaux de chauffage urbain (CAD) basés sur l’exploitation thermique de la nappe. L’eau sera alors mise en réseau et amenée dans les chaufferies où sa température sera élevée par le biais de pompes à chaleur.

 

Faire de la chaleur avec du froid

La technologie des pompes à chaleur (PAC) permet de produire de la chaleur à partir d'une source froide. Cela est possible grâce à la capacité des PAC à capter de l’énergie dans l’environnement (eau, air, sol) puis à en élever la température afin de la rendre utile pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire. La technologie des PAC permet d’utiliser des calories gratuites, disponibles dans l’environnement, en utilisant une autre source d’énergie : l’électricité. En moyenne, une PAC a besoin de 1kWh électrique pour récupérer 3 kWh de l’environnement et ainsi produire 4 kWh de chaleur.