Logo Géothermie 2020

ENJEUX ET OBJECTIFS DU PROGRAMME

Un potentiel géothermique important

Un rapport d’évaluation sur le potentiel géothermique du canton de Genève, piloté par le service cantonal de l’énergie et SIG, a été publié en 2011. Il fait état d’un potentiel géothermique très important, tant à l’échelle du canton qu’à celle du bassin genevois dans son ensemble. 

En effet, d'importantes quantités d’eau souterraines circulent vraisemblablement dans les couches géologiques profondes du sous-sol genevois. De plus, ce potentiel est multiple. Cela signifie qu’on peut théoriquement utiliser toute la gamme des systèmes géothermiques pour fournir de la chaleur et du froid et pour stocker cette énergie.

Les différents systèmes géothermiques

 

Pour exploiter ce potentiel il est indispensable de mieux connaître le sous-sol genevois et d’améliorer le cadre institutionnel. Ce sont les objectifs principaux du programme GEothermie 2020 initié en 2012. Il s’agit aussi de développer et d’accompagner cette filière à l’échelle du canton, voire dans tout le bassin genevois.

Seule une prospection détaillée, suivie de forages d’exploration, permettent d’identifier précisément les ressources géothermiques qui doivent répondre à deux critères :

  • débit d’eau suffisant
  • température suffisamment élevée

 

De la chaleur avant tout

A Genève, les projets de géothermie à faible et moyenne profondeur sont d’abord destinés à fournir de la chaleur pour :

  • le chauffage d’immeubles, de quartiers à travers les réseaux de chaleur, et de serres agricoles
  • l’eau chaude sanitaire
  • des processus industriels et agricoles
  • 50%
    part du chauffage et de l’eau chaude sanitaire dans la consommation énergétique du canton

Selon les connaissances acquises lors de forages d’exploration à moyenne profondeur et lorsque les technologies auront atteint une certaine maturité, la production d’électricité est également envisagée. Cela impliquerait de forer à plus de 3'000 m de profondeur pour obtenir des températures et des débits d’eau plus élevés. 

L’énergie géothermique permet de


  • chauffer

     

  • rafraîchir

     

  • stocker de l’énergie thermique 

     

  • produire de l’électricité

 

Une approche interdisciplinaire

Pour que la filière géothermie dispose de toutes les chances de développement, plusieurs domaines sont pris en compte en plus des aspects géologiques et techniques :

  • la planification énergétique territoriale (la géothermie peut être associée à d’autres énergies à l’échelle du projet, du quartier ou du territoire entier)
  • la gestion des données
  • l’environnement et le développement durable
  • la communication
  • les aspects légaux 
  • la coordination transfrontalière et intercantonale
  • le développement d’un marché 

Une fois l'ensemble de ce programme réalisé, le Canton disposera d'une bonne connaissance du sous-sol et de ses ressources. L'Etat pourra alors gérer son sous-sol au bénéfice de la collectivité, de manière durable et dans le respect de l’environnement.